Cette journée sera belle, assurément ....

November 5, 2017

 

 

 

Chaque matin, avec ma pratique du yoga, j'ouvre les volets de mon corps.

 

Comme si j'ouvrais les volets de ma maison, j'y fais entrer la lumière, j'emplis mon espace d'un peu d'air frais, vivifiant et pur.

 

J'observe tout l'espace qui progressivement se fait jour à l'intérieur de moi. Au passage de mon souffle et des étirements, je sens un à un mes muscles qui prennent toute leur place, qui se déplient et retrouvent toute leur amplitude. Mon corps se déploie dans toutes les directions. Comme si je soulevais les draps blancs de tous les meubles de ma maison. Avec la lumière, l'air qui rentre, tout commence à prendre vie, à s'animer, à vibrer intensément, à se colorer. Des parfums, des couleurs s'installent.

 

Je sens l'atmosphère, ciel bleu, ciel gris, froid, chaud, pesant ou aérien. Je perçois ma couleur du jour. La couleur de mon cœur. L'intensité de mon énergie. Différente d'un jour à l'autre en fonction de mon état émotionnel, de ma fatigue, de mes besoins, de la journée qui m'attend. Rouge, jaune, bleu, blanc, marron ou bien noir, avec toutes leurs nuances, et la matière qui les accompagnent.

Besoin de clarté et de paix, je me nourris de couleurs claires.

Besoin de légèreté et de finesse sur ma peau pour alléger mon corps et mon âme quand je les sens tourmentés.

Besoin d'enveloppement et de douceur par un tissu épais et soyeux lorsque je me sens fragile et vulnérable.

Besoin d'une lumière vive et d'une deuxième peau avec des vêtements près du corps lorsque je me sens pleine d'entrain, pleine d'envies et de défis, lorsque la confiance me donne une pêche d'enfer. .

Je pioche dans l'éventail de mes couleurs pour répondre à mes besoins et m'en nourrir toute la journée.

 

La journée commence, différente d'hier. Tout est bien. Tout est là. A chaque instant, je fais du mieux que je peux, à la hauteur de mes moyens, avec mon corps et mon énergie du jour. Je n'oublie pas mes besoins, mon état émotionnel. Je n'en rends pas les autres responsables mais je connais mes limites, ma patience, ma fragilité, ma force. C'est là, en moi et j'y ressens une profonde bienveillance, une acceptation pleine et entière.

 

Cette journée sera belle. Assurément. Jusqu'à ce que le soir apporte une nouvelle lumière. Les volets se referment.

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Please reload

Featured Posts

Êtes-vous prêt à vous aimer ?

November 21, 2017

1/10
Please reload

Recent Posts

November 11, 2018

August 26, 2018

Please reload

Archive