Le feu d'artifice

July 13, 2016

 

Ce soir du 13 juillet, c'est un peu celui du 15 août, du 25 ou du 31 décembre, comme cette soirée de finale d'Euro 2016... par-delà les goûts et les couleurs de chacun, chacun se met au diapason d'un même événement, en le vivant à sa façon certes, mais avec la sensation assez exaltante de vivre un moment partagé avec tout plein d'inconnus.

 

Ce soir, du 13 juillet, on pourrait commencer par se dire, tout comme moi tout à l'heure, qu'on a pas très envie d'aller voir un énième feu d'artifice. On énumère alors toutes les bonnes raisons pour ne pas y aller : trop de monde, manque d'originalité, moustiques en stock, odeurs suspectes d'herbes en tout genre … et puis c'est tard aussi quand même.

 

Mais bon, ces bonnes raisons ne résistent pas devant autre chose. Ce quelque chose de l'ordre de la joie, de la légèreté. Quelque chose de palpitant. Le feu d'artifice, ça n'est pas que le prétexte d'un événement symbolique partagé. Pour moi, c'est quelque chose qui me relie à mon âme d'enfant, à mon enfant intérieur qui reste trop souvent camouflé, faute d'avoir le droit de s'exprimer dans ce monde d'adultes bien trop sérieux. Le temps d'un feu d'artifice, c'est comme si tout redevenait possible. Il n'y a plus de limites. Le ciel est notre espace de jeu. Les couleurs qui montent dans le ciel, les formes, les sons, tout nous invite à nous élever nous aussi. A regarder en l'air les étoiles, nous qui avons au quotidien les yeux rivés à nos écrans ou à nos chaussures. « Lever les yeux au ciel », cela semble même une provocation.

 

Alors, ramenons tous avec nous un petit morceau du feu d'artifice que nous allons contempler ce soir.

 

Dès demain, et chaque jour du reste de nos vies, faisons-nous la promesse de ralentir, de lever les yeux au ciel et d'y visualiser toutes les couleurs qui nous font du bien, les étoiles qui crépitent en nous clignant de l'oeil.

 

Dès demain, imprégnons de cette lumière, et rayonnons, illuminons notre vie, celle des autres, de ceux qui nous sont chers. Surtout quand il fait gris à l'intérieur de nous ou dans le ciel. Allons chercher notre énergie dans les rencontres, les lectures, la cuisine, le sport... et dans le yoga.

 

Et finalement, quoi de mieux que les paroles de la chanson « les feux d'artifice » pour le dire ...


« Nous sommes comme les feux d'artifice
Vu qu'on est là pour pas longtemps
Faisons en sorte, tant qu'on existe,
De briller dans les yeux des gens
De leur offrir de la lumière
Comme un météore en passant
Car, même si tout est éphémère,
On s'en souvient pendant longtemps ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Please reload

Featured Posts

Êtes-vous prêt à vous aimer ?

November 21, 2017

1/10
Please reload

Recent Posts

November 11, 2018

August 26, 2018

Please reload

Archive