Rechercher
  • claireguerlin

De la persévérance - part 2-


Pour faire suite à mon précédent article sur la place de la persévérance au sein du yoga, je voudrais vous présenter une posture qui engage complètement cette qualité.

Dans chaque posture du yoga, on peut retrouver cette dimension de la persévérance. De la posture la plus accessible à la plus engageante physiquement. Car c'est l'état d'esprit qui compte, et non la difficulté.

Lorsque je m'installe sur mon tapis, c'est dans la posture de la planche latérale, ou Vasishtha- asana (planche latérale), que je me connecte le plus facilement avec ce que représente la persévérence. Une posture faite d'alignement, de puissance, d'ancrage dans le sol et d'étirement vers le ciel.

Commençons par déchiffrer la symbolique de la posture, qui, comme dans toutes les postures de yoga, en dit beaucoup sur l'approche et les qualités développées.

  • La symbolique de la posture

Dans la mythologie hindous, le sage Vasishtha et l'un des grands guides spirituels. De nombreuses légendes évoquent les facultés extraordinaires et les forces naturelles de Vasishtha. Dans le recueil de ses textes, il déclare que seule la pratique assidue et rigoureuse du yoga permet d'atteindre tout ce qui est important dans la vie. Dans de nombreux combats qu'il a mener pour défendre ses biens contre les rois, sa sagesse lui permet de dompter ses émotions tout en gardant l'esprit clair et le cœur bienveillant. Vasishtha est donc le symbole de l'être humain qui, à force de persévérance et de discipline, parvient à développe l'ensemble des facultés humains au plus haut point, mais n'en fait pas usage à des fins égoïstes. Il les met exclusivement au service de ses buts spirituels : l'esprit de paix, l'altruisme, la compassion et la bonté.

La posture se prend en 4 grandes étapes.

  • La prise de la posture

Installez-vous à quatre pattes. Veillez à ce que le genoux soient à la verticale des hanches et les mains légèrement en avant de la verticale des épaules. Écartez bien les doigts, les index vers l'avant

Retournez les orteils. En inspirant, tendez une jambe puis l'autre à l'arrière jusqu'à ce que votre corps forme une ligne droite

Sur l'expiration suivante, transférez tout votre poids sur la main gauche et sur le bord externe du pied gauche. Soulevez doucement l'épaule droite, jusqu'à ce qu'elle se trouve au-dessus de l'épaule gauche, à la verticale. Stabilisez le corps.

Tendez le bras droit le long du corps, paume contre la cuisse droite. Regardez vers le bas.

Sur l'inspiration suivante, tournez le regard vers le haut, par dessus l'épaule droite. En même temps, tendez le bras droit vers le haut, paume de main vers l'avant, parallèlement à l'avant du corps.

Gardez ainsi l'équilibre pendant plusieurs respirations profondes et calmes en veillant à maintenir l'alignement et la tonicité.

Pour quitter la posture, abaissez d'abord la jambe droite, puis le bras droit. Laissez ensuite le bassin descendre pour vous retrouver à quatre pattes. Répétez la posture de l'autre côté.

Pour maîtriser cette posture en équilibre sur le côté, il faut autant de force que de sérénité : de la force pour se repousser du sol d'une main et d'un pied ; de la sérénité pour se maintenir en équilibre et soutenir l'effort dans la durée !

Cette posture a une structure très claire, presque graphique : une main est appuyée à terre, tandis que l'autre pointe vers le ciel.

Au milieu, la poitrine bien large offre aux bras leur point d'ancrage. Le dos, le ventre, le bassin et les jambes sont sollicités avec intensité pour maintenir le corps à l'oblique et dans un même plan, sans laisser le bassin partir ver l'arrière. Dans l'alignement jambes-tronc-tête et bras-cœur-bras, on prend conscience de notre cœur qui se trouve à leur croisée.

Le cœur est le centre de cette posture : toutes les lignes de force en partent et y reviennent, ce qui permet de ressentir la conjonction de la force physique et des qualités du cœur.

(photos).

  • Précautions : en cas de pathologie à l'épaule, vous pouvez réduire la pression exercée sur cette articulation en fléchissant les genoux et en les posant au sol, tout en maintenant l'alignement entre les genoux et les épaules.

  • Bienfaits : cette posture de la planche latérale améliore la posture corporelle, le sens de l'équilibre, apporte à l'esprit concentration et stabilité, procure une sensation de grande force intérieure et rectitude

A vos tapis ! J'attends vos commentaires sur l'expérimentation de cette posture :)

#Life #Yoga

28 vues

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

​© 2023 par Sun Yoga. Créé avec Wix.com